Le plan local d’urbanisme (PLU) est un document d’urbanisme qui, à l’échelle d’une commune ou d’un groupement de communes (EPCI), établit un projet global d’urbanisme et d’aménagement et fixe en conséquence les règles générales d’utilisation du sol sur le territoire considéré. Voilà pour la définition officielle et ministérielle.

Le Grenelle 2 encourage le renforcement de l’intercommunalité en faveur d’un urbanisme global, donc la mise en place de PLU intercommunaux, dans une logique de coproduction et de coresponsabilité, avec pour autres axes « une priorité donnée à la gestion économe de l’espace », ainsi que la prise en compte des futurs schémas de cohérence écologique. 


Le SCOT : Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) a pour objectif de fixer un projet d’aménagement solidaire et dynamique pour les 20 prochaines années. Il traduit la volonté collective d’inscrire le territoire dans un développement durable et respectueux de l’environnement. Le SCoT est un outil d’urbanisme et de planification intercommunale au service des collectivités territoriales. Il fixe, pour les vingt cinq années à venir, les grandes orientations d’aménagement d’un territoire en prenant en compte toutes ses composantes et en déterminant les objectifs des politiques d’urbanisme, d’environnement, d’habitat, de transport, d’implantations commerciales et de grands équipements.